Portage salarial, la solution pour les futurs autoentrepreneurs


Guide du portage / mercredi, janvier 16th, 2019

L’auto-entrepreneuriat est une alternative risquée surtout pour les personnes prévoyant de quitter leur emploi. En effet, personne n’est à l’abri d’un échec dans la concrétisation de son projet. C’est justement dans cette optique que le portage salarial a vu le jour. Il s’agit d’un dispositif à mi-chemin entre le salariat et l’entrepreneuriat.

En quoi consiste le portage salarial ?

Le portage salarial est un dispositif innovant mis en place dans les années 80. C’est une forme de travail intégrée dans le Code du Travail français. De plus en plus courant, le portage salarial s’adresse surtout aux personnes disposant d’une certaine expérience dans un domaine précis. Cela peut être, le management de transition, le conseil ou encore la formation. Les concernés sont les personnes qui ne prévoient pas encore devenir indépendantes.

Ces personnes sont dites « personne portée ». Elles sont, en général, des professionnelles pouvant exécuter des prestations de qualité pour les sociétés clientes. La personne portée exerce son métier en toute légalité et librement. Elle entre en contact avec la société cliente par l’intermédiaire d’une société de portage.

Rôles de la société de portage

La société de portage joue un rôle essentiel dans le dispositif de portage salarial. Elle s’occupe de toutes les tâches comptables et administratives. Cela permet à la personne portée de se concentrer davantage dans ses attributions et de trouver de nouveaux clients.

Sur le plan formel, la société de portage établit un contrat de travail la personne. Avec l’entreprise cliente, elle est liée en revanche par un contrat commercial. La société va facturer l’entreprise client sur les prestations de la portée. La rémunération va devenir les honoraires hors taxe en salaire de cette dernière.

Ces dernières années, les sociétés de portage ont mis en place de nouveaux services. Pour mieux répondre à la demande de ses clients, elles proposent désormais une assistance personnalisée tout au long de l’activité.

Qui sont concernés par le portage salarial ?

Le portage salarial se destine aux personnes désirant créer leur propre entreprise plus tard. Il s’agit en quelque sorte d’un test avant de se lancer réellement dans l’activité. Les personnes concernées sont surtout les jeunes diplômés, les cadres en reconversion professionnelle, les travailleurs en freelance…à noter que certaines activités professionnelles ne peuvent faire l’objet d’un portage salarial. Les activités concernées par cette exception sont celles qui ne sont pas couvertes par l’assurance Responsabilité Civile Professionnelle.

Portage salarial et intérim, est-ce le même ?

Même si le portage salarial et l’intérim sont proches, ce sont deux notions tout à fait différentes. Si le premier est un service proposé aux intervenants porté, le second s’adresse aux entreprises. C’est là tout l’intérêt de différencier le portage salarial et l’intérim.

Dans le cadre d’un portage salarial, la personne portée par la société est propriétaire de sa clientèle. Elle dispose d’une certaine liberté dans la gestion de celle-ci et dans l’exécution de ses missions. Concernant la relation avec la clientèle, l’intervenant porté n’a pas de lien de subordination. Il n’est lié qu’avec la société de portage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *